• Le mutiplayer de Killzone 3 à présent un Standalone

    Le mode Online de Killzone 3 devient free to play !

    Killzone 3 fête son premier anniversaire et compte bien en faire profiter tout le monde. En effet, à cette occasion, le mode multijoueurs est à présent disponible en free to play (jouable gratuitement) sur le PSN. Une grande nouvelle si l'en est !

    Faisons un peu de le tour de cette offre que je trouve plutôt intéressante :

    > Le jeu en version boite coûte à peu près 30 euros et il faut y rajouter 10 euros pour avoir droit à toute les maps du mode online. Ce qui donne donc un total de 40 euros. Prix déjà plus que justifié pour un jeu de cette qualité.

    > Le standalone multijoueur proposé contient le mode multijoueur de Killzone 3 en intégralité avec, en prime, toutes les maps sorties en DLC depuis un an. Ce qui donne lieu à 3 modes en lignes relativement classiques mais très soignés et à pas moins de 16 cartes belles et variées. Ensuite, il y a deux formules :

    • D'une part la formule gratuite qui propose toutes les cartes et les modes de jeu. Elle permet de joueur autant que souhaité sans aucune date de péremption. Cependant, elle ne donne pas accès aux événements officiels (week-end double xp et autre) et bride la progression des profils au grade de sergent (je ne sais pas à quel niveau ça correspond). Cette formule a probablement pour but réel de permettre de tester le soft et de voir si on adhère à l'univers.

    • D'autre part, la formule achetable pour bénéficier de l'intégralité du service en ligne. Si vous désirez avoir accès aux événements de la communauté, à la création de clans ou parties privées, au Botzone afin de vous entraîner et ne plus être bridé dans l'évolution de votre profil, alors il vous faudra opter pour cette formule et débourser la somme de 15 euros. Cette dernière formule est évidemment la seule à retenir à partir du moment où l'on accroche à l'univers de Killzone et à son multi.

    Notons aussi qu'à cette occasion, le week-end se fera sous le signe du double xp. Mais aussi 24 heures de double xp supplémentaires et 3 points de déblocage à l'achat de la formule payante.

    EDIT : Maintenant que j'ai la démo sous le pad, je me rend compte que le grade de Sergent équivaut au grade 10 et qu'une fois cette limite atteinte, nous ne pourrons visiblement plus jouer sans débourser les 15 euros de la formule complète. Il s'agit plus d'une Trial (comme indiqué sur la démo) que d'un free to play (comme annoncé dans les communiqués).

    En conclusion, je suis persuadé que c'est une excellente idée qui va relancer encore un peu plus multijoueur de Killzone 3. D'autant plus qu'elle le rend facilement accessible et pour un prix des plus avantageux. Car pour 15 euros on à droit à chaque miète de ce que la franchise propose en ligne contre 40 euros pour l'achat de la version boite et des DLC.

    Ca a aussi un avantage pour les collectionneurs, aimant avoir les boites, qui hésiteraient à faire l'achat du jeu. Car ils pourront ainsi l'essayer (dans l'hypothèse où ils seraient intéressé uniquement par le multi) gratuitement et de manière approfondie.

    Vous pouvez avoir plus de détails sur le site officiel et obtenir tout ça via cotre console, sur le PSN. ;)


    votre commentaire
  • L'anti-manuel du sexe.

    Comment rater sa vie sexuelle

    Comment rater sa vie sexuelle

    Editions : La Musardine
    Auteurs : Stephane Rose & Marc Dannam
    Genre : Humour / Sexualité
    Pages : 169
    Prix Moyen : 13,20 euros 


    Réussir sa vie sexuelle amène, un jour ou l'autre, à entretenir une histoire sérieuse qui comporte le fait d'avoir constamment une femme chez soi. Femme qui risque bien de vous demander, plusieurs fois par jours, de ranger vos affaires correctement (alors qu'ils vous paraissent très bien là où ils sont), de faire la vaisselle régulièrement et de délaisser vos loisirs pour vous occuper d'elle. Et imaginez qu'il vous arriverais d'avoir un enfant. Il faudrait dire adieu à tous vos petits plaisirs d'homme célibataire tel que d'aller boire un verre avec les potes, regarder la TV ou jouer à la console à moitié nu avec une panoplie de canettes vides au pieds du divan.

    Ou encore, si vous êtes un peu geek, de recompiler votre noyau Gnu/Linux tranquillement sur la nouvelle version de Debian. Si vous aimez toute ces choses et ne voulez pas vous en défaire, alors il vous est nécessaire de rater votre vie sexuelle. Et vous serez alors ravi d'apprendre que ceci est le guide ultime pour les hommes qui désirent conserver leur célibat.

    Dans ce livre, nous apprendrons beaucoup de choses pour être un véritable nul au lit. Toutes les étapes seront abordées comme celle de la drague, des préliminaires et j'en passe. L'auteur nous propose, par exemple, de nous informer de toutes les manières dont il est possible de rendre un cunnilingus désagréable. Il n'oublie pas non plus de citer les lieux les plus mauvais qui soient pour la drague ou encore pour des rapports. N'ayez crainte, si vous désirez être nul au lit, vous êtes entre de bonnes mains.

    Et pour cause, les auteurs savent de quoi ils parlent. Le premier, Stephane Rose, a déjà écrit quelques livres parlant de sexualité voire de pornographie. Le second, Marc Dannam, n 'est autre que le directeur des collections « Osez » et l'auteur de plusieurs ouvrages de conseils en matière de sexualité. Autant dire qu'ils n'ont rien laissez au hasard.

    Du côté de l'écriture, le bouquin adopte le style traditionnel généralement retrouvé dans les guides, comme on s'y attendait. Cela se veut simple, explicatif et fort clair. C'est rédigé avec beaucoup de sérieux dans la forme malgré la dérision omniprésente du fond.
    Vous l'aurez constatez, cet ouvrage n'est évidemment pas à prendre au premier degré. Sous ses faux airs de guide prônant la médiocrité, ce « guide »  fait un bilan moqueur de toute les maladresses qu'il est possible de faire en terme de sexualité.

    C'est d'ailleurs la première façon de le lire que de le parcourir dans le but de rire des maladresses que peuvent faire certains hommes peu ou trop confiants ou peut-être certaines que nous aurions faites par le passé. Certains témoignages de femmes viennent donner des exemples concrets des pires maladresses afin de nous inspirer...

    Mais « Comment rater sa vie sexuelle » est conçus de telle sorte qu'il peut finalement être un vrai guide si on le lis en considérant tous ses propos comme étant ironique. On inverse alors tous les conseils en mises en garde et on obtient une compilation des pires bourdes à éviter dans le domaine sexuel. Ce qui fait que, par exemple, la section vous expliquant comment casser la femme dans son orgasme (ainsi que de reconnaître les signes avant-coureurs de celui-ci) vous permettra en fait de savoir à quel moment il convient de faire durer le plaisir et de ne pas commettre d'impairs.

    Au final, ce guide est à la fois comique et drôle mais se révèle bien plus subtil et intelligent qu'il n'y paraît voire même pourrait être de bons conseils pour certains et ce de manière totalement décomplexée et agréable. Il est de plus très bien structuré afin ce qui facilite le retour à l'un où l'autre point ultérieurement. La Musardine nous offre là, encore une fois, une expérience littéraire originale et surprenante. Je remercie les Agents Littéraires pour cette expérience.


    Vous pouvez retrouvez cette critique sur le blog des Agents Littéraires et sur Babelio.


    12 commentaires
  • Collectif pour venir en aide aux ouvrages en panne de pub.

    Les Agents Littéraires


    Les buts et la raison d'être du projet :

    Je vais vous présenter ici un collectif dont je fais partie et qui a beaucoup de mérite de par son but fort louable.

    En effet, les Agents Littéraires sont en collaboration avec des centaines d'éditeurs indépendants ayant décidé de tenter des aventures intellectuelles et littéraires et ainsi de découvrir de nouveaux talents. Ils sont généralement à l'origine de la parution de livres originaux d'une très bonne qualité mais aussi, parfois, des premiers jets des grands auteurs de demain.

    Mais voila, ces petits éditeurs et ces nouveaux auteurs qui se lancent (et parfois s'auto-éditent) ont grande peine à trouver leur place dans les rayons des librairies et à trouver et fidéliser des lecteurs. La faute à certains grands éditeurs qui dominent le marché grâce à une grande réputation et de tout aussi grands moyens dont ne disposent pas les éditeurs indépendants.

    Alors que, pourtant, ils sont prometteurs, sérieux et mériteraient à être connus. Parfois, même, certains écrivains sont incroyablement doués et pourraient se faire une place parmi les grands. C'est pour cela que le collectif est constamment à la recherche des meilleurs livres en panne de pub et de médiatisation et fait donc leur promotion à l'aide d'internet.


    Comment participer, et comment cela fonctionne-t-il ?

    Il s'agit d'un principe qui fonctionnes à peu près, comme beaucoup de concours et partenariats. Il vous suffit de vous inscrire, de renseigner le collectif sur vos goûts littéraires (SF, Fantasy etc) et d'attendre que des livres correspondants à vos envies aient besoin de votre aide.

    Un fois que c'est le cas, vous recevrez un mail avec une liste et une description des bouquins en question et il vous faudra simplement y répondre en mentionnant le ou lesquels vous intéressent. Vous en recevrez alors un gratuitement dans un délais moyen d'une semaine (habituellement) et bénéficierez de trois semaines pour le (vous n'en recevrez qu'un hors de votre sélection) lire et en faire un critique libre. La méthode de procéder et les détails sont donnés par la collectif donc je ne vais pas tout expliquer inutilement ici.


    Les rouages du projet :

    Le collectif existe grâce à plus de 200 amoureux des livres qui fournissent régulièrement des critiques sur le blog afin de promouvoir cette excellent cause. J'ai l'honneur et le plaisir d'en faire partie et d'amener ma pierre à l'édifice (en réalité, c'est récent et je vais seulement amener ma première contribution dans les jours à venir).

    Mais il ne faudrait pas oublier les deux initiateurs du projet l'ayant mis sur pieds et assurant sont bon fonctionnement :

    • Vincent Beghin s'occupe un peu de tout et plus particulièrement de la communication avec les auteurs, éditeurs et lecteurs mais aussi, bien sur, de la rédaction d'articles et de certaines critiques.

    • Emmanuel Pierrat est en charge du côté technique et vieille sur les parutions des éditeurs et la rédaction des critiques, entre autre.

    N'hésitez pas à passer sur la page "à propos" du blog.

    Je tiens à les remercier d'être venu me contacter sur Babelio et de m'avoir proposer de les rejoindre.


    4 commentaires
  • Rassemblement d'une grande communauté de lecteurs.

    Présentation de Babelio

    Je vais ici vous parler de Babelio, réseau social de lecteurs dont je fait partie.
    Il s'agit d'un club de lecture virtuel qui a vu le jour en 2007 grâce à la collaboration de trois amoureux de lecture.

    > Faisons une brève présentation de ces 3 personnes sans qui cet article n'aurait pas lieu :

    • Vassil Stefanov qui a assuré à lui seul le développement du site. Il prépare constamment de nouvelles fonctionnalités dans l'ombre. Je peux d'ailleurs le confirmer ayant été sélectionné pour tester en avant-première une nouvelle fonctionnalité qui devrait bientôt arriver.

    • Guillaume Teisseire s'occupe principalement de la communication de Babelio mais il touche aussi un peu à tout le reste.

    • Pierre Fremaux touche aussi à tout mais vous le connaîtrez surtout  lors de réception de mail administratif comme, par exemple, dans le cadre des concours Masse Critique.

    Vous retrouverez une description plus originale d'eux trois sur le site à cet endroit.

    L'équipe est évidemment plus grande à présent et vous pourriez être amener à avoir des contacts avec Pierre Krause (Bibalice) qui s'occupe, entre autre, du Twitter Babelio et qui est fort actif, auprès des lecteurs, sur le forum. Je ne connais pas tout le monde, mais ils font tous un travail incroyable pour qu'on prenne plaisir à surfer sur le réseau social, bravo à tous !

    Babelio dispose d'une énorme base de donnée référençant un nombre invraisenblable de bouquins. Il est fréquent d'y découvrir des livres qu'on ne connaissait pas et qui risqueraient pourtant de finir dans notre bibliothèque. Par ailleurs, on a accès à plusieurs critiques par oeuvres mises à disposition par les utilisateurs généralement des lecteurs comme nous. Chacun pouvant amener sa pierre, la base de données a très vite grandit et ne cesse sa croissance.

    > Sur Babelio, vous pourrez afficher votre bibliothèque en ligne. Vous pourrez organiser celle-ci en affichant un ordre de tri tel que par noms d'auteurs, par titre ou en fonction des étiquettes. Les étiquettes vous permettent d'assigner un genre à vos bouquin comme, par exemple, Fantasy, Amour, LivresQueJ'aime ou tout autre appellation qui vous viendrais à l'esprit pour organiser vos livres. Il est également possible de choisir l'affichage de la bibliothèque parmi ceux-ci :

    Où je vous présente Babelio   Où je vous présente Babelio   Où je vous présente Babelio

    (Cliquez pour agrandir)


    > Vous pourrez aussi participer à des Quiz sur vos bouquins préférés ou encore en créer si vous le désirez. Il est possible de voir quels Quiz sont les plus populaires, qui ont été fait par vos amis ou qui ont été créés récemment. Mais attention, on ne peux faire qu'une seule fois chaque Quiz, impossible donc de tricher !

    > Trouvez des lecteurs qui vous ressemblent à l'aide de l'outil de comparaison des lectures qui vous permettra de voir vos "voisins" littéraires. Vous pourrez ensuite suivre les actualités de vos amis sur votre accueil (dernière oeuvre, critique, citation ajouté etc).

    > Babelio vous permet de trouver votre bonheur littéraire grâce à l'organisation des oeuvres et la facilité de navigation qu'offre le site. Prenez connaissance d'un ouvrage grâce à ses queqlues critiques.Ce principe s'applique aussi pour les auteurs qui sont évidemment présent dans la base de données.

    > Mais si vous préférez, il y a aussi le forum où vous pourrez participer à des débats sur vos romans préférés, par exemple. Mais encore le Twitter de l'équipe ou le blog (auquel le titre de l'article fait explicitement référence) qui délivre souvent des informations intéressantes.

    > Il serait impardonnable de terminer sans vous rappelez l'existance des concours Masse Critique.


    Vous l'aurez compris, Babelio est un réseau social pour les personnes amoureux de la plume et de la feuille. Le tout se fait dans la convivialité et la bonne humeur. La communauté et l'équipe sont très agréable et on toujours bien reçus auprès d'eux. Je ne suis ni payé pour faire leur pub, ni de leur équipe ou autre. Je suis juste un membre de la communauté heureux qui trouve qu'ils méritent bien cet article !


    N'ayez pas peur de nous rejoindre, venez nombreux !


    6 commentaires
  • Des articles sont en prépa et devraient arriver...

    Signe de vie !

    Bonjour, comme à mon habitude, je publie de manière peu constante, décousue et au compte goutte.
    Mais je n'oublie pas le blog, au contraire ! Quelques articles sont en préparation et arriverons bientôt. J'en compose certains, j'en envisage d'autres... Tout cela donnera bientôt du concret.

    Nouvelle méthode de production/publication d'articles :

    J'aurais alors plusieurs articles à proposer sur la même période, ce qui me confronte de nouveau à mon principal soucis. En effet, il ne doit pas être des plus agréable de voir 5 articles la même journée et plus aucun les 3 semaines qui suivent. Je vais donc tenter une nouvelle méthode de production/publication.

    J'ai des périodes où j'ai le temps de produire plusieurs articles et d'autres où je ne l'ai pas ou ne le prend pas.

    De ce fait, je vais continuer à produire massivement les moments lors desquels cela m'est possible mais je ne publierais pas le tout directement. Je publierais la somme des articles de manière plus régulière. Par exemple, si un dimanche j'ai beaucoup de temps pour le blog, je pourrais composer 5 ou 6 articles et n'en publier qu'un. Les autres seront publiés au court de la semaine et si, entre temps, j'en compose d'autre, je ferais de même histoire d'avoir toujours un article ou l'autre à mettre en ligne sans efforts lorsque je le souhaite. De cette façon, je pense que la publication pourra être plus régulière et ce de manière plus simple et pratique pour moi.

    Je vais donc continuer les articles en préparations et ensuite vous en donner un ou l'autre, petit à petit. Ansi, je commencerais sur de bonnes bases et pourrais voir si cette méthode est efficace et réellement pratique ou non.


    Nouvelle rubrique :

    Vous avez probablement vu l'apparition d'une nouvelle rubrique intitulée "Libres expressions et fougueuses réflexions". Vous y trouverez une description donnant un peu plus de détails. Ce sera une rubrique qui sortira un peu des thèmes habituels du blog.


    Tâches en cours :

    J'ai donc des articles en suspend, que j'ai commencés et que je finirais bientôt. Les choses dites dans l'annonce précédente sont toujours d'actualité tel que le prochain (il se fait fort tardif, je sais) test de Skyrim mais aussi ceux d'inFamous et compagnie. Je suis aussi sur un partenariat littéraire en tant qu'Agent Littéraire (je vous publierais une présentation de ce collectif) et j'ai rempilé pour un Masse Critique (mais le livre ne semble pas arriver). De plus, le second tome de "L'étoile de pandore" étant enfin lu, je vais aussi en faire une critique. Sans compter sur un article bien grand et subversif que je compose pour la nouvelle rubrique. Ce sera du lourd.

    Vous l'aurez compris, cela m'en fait des choses et je vais me structurer pour que davantage d'entre elles deviennent plus concrètes et plus fréquentes. Ajoutons à cela une vie en dehors du blog et des loisirs et on obtient quelque chose proche du surmenage.

    Notez aussi que je dois lire les livres que je vous critique et que je dois faire de même avec les jeux vidéos dont je propose les tests ainsi que les logiciels/distribs et autre...

    A très vite !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires