• Le peuple du tapis

    L'aventure des fils de la poussière.

    Le peuple du tapis

    Le peuple du tapis

    Editions : J'ai lu
    Auteur : Terry Pratchett
    Genre : Fantasy / Humoristique
    Pages : 189
    Prix Moyen : 4 euros


    Premier roman que je lis de Pratchett et le voyage fut des meilleurs !

    Glurk et Snibril, deux frères Munrungues, demeurent paisibles au sein de leur tribu et vivent quotidien composé de chasse et de survie. Glurk est le chef de ce petit village qui va se voir soudainement attaqué par une horde de snargues (une sorte de bête/animal qu'ils ont l'habitude de chasser pour se nourrir). Celle-ci sont monté par d'étranges êtres maléfiques qui sont là pour de sombres raisons : les Moizes. Très vite, en bon meneur, Glurk va emmener son petit peuple vers des destinations plus sûres, ou du moins l'espère-t-il.
    La terre se met à trembler, les poils à vaciller est les infrastructures ont l'air d'imploser ! Le grand Découdre est bel et bien de retour...

    Dans ce roman, nous allons donc suivre le petite troupe de Glurk qui se verra agrandie au fil des pages car le grand Découdre fait du grabuge un peu partout, sans compter que ces satanés Moizes sont nombreux et rôdent. Les personnages sont assez sympathiques et leurs caractères réunis nous font sourire tant ils sont parfois difficiles entre eux. L'univers arrive à être assez cohérent pour que l'on adhère au périple de nos amis et ce malgré son caractère loufoque et décalé. L'humour est très présent sans forcément dé-crédibiliser l'histoire ou la rendre foireuse et grand-guignolesque.

    Plusieurs personnages vont se joindre au groupe, donc, et ils ont chacun leurs petits mystères qui les rend parfois intriguants, tel que Fléau qui n'a pas son pareil dans les arts du combat. Brocando, petit guerrier qui pourrait faire office de caricature des nains brutaux et avares que l'on peut retrouver dans les romans de Fantasy plus traditionnels. Le style est léger et n'est pas pénible une seule seconde, la structure connait une ou deux répétitions mais elle est très efficace et ne m'a pas parue ennuyeuse.

    C'est donc un auteur qui m'a plut et je pousserais le vice jusqu'au "Disque-Monde" lorsque j'en aurais l'occasion... En attendant, je pourrais toujours lire "Le grand livre des Gnomes" qui est déjà dans ma bibliothèque !

    Auteur à conseiller, œuvre à lire pour passer un bon moment et se délasser dans un univers audacieux et très plaisant.


    Vous pouvez retrouver cette critique sur Babelio.

    « Le coup du cavalierLe costume du mort »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :