• Marche ou crève

    Une fiction qui fait froid dans le dos !

    Marche ou crêve

    Marche ou crève

    Editions : Le Livre De Poche
    Auteurs : Richard bachman alias Stephen King
    Genre : Horreur / Anticipation
    Pages : 378
    Prix Moyen : 7,30 euros

    Je viens enfin de lire ce bouquin qui est excellent, l'horreur de l'idiotie humaine à son paroxysme... Car ce qui est appréciable avec Richard Backman c'est que l'horreur est souvent produite par des êtres humains et non par des entités maléfiques, comme il le fait plus volontiers sous son autre nom.

    C'est aussi souvent très proche de notre réalité et ça pourrait arriver, ce qui a le don de faire froid dans le dos ! Car si on peut se dire que le dévoreur des mondes (voire Ca alias It) est une fiction qui n'existe pas, on ne peut pas se dire que l'humain ne sera jamais assez fou pour imaginer de tels jeux médiatiques... Au contraire, pour ma part.

    C'est haletant, stressant, angoissant et passionnant. Dur de lacher ce livre pour aller dormir, on veux toujours savoir la suite. Mais ça, il nous y a habitué avec Running Man, lui aussi mené à vive allure ! Car Bachman, ca me semble ça aussi, plus vif, plus direct et moins décousu et long que quand c'est King...

    Bref, ce double auteur est prestigieux et plus que bon !


    Vous pouvez retrouver cette critique sur Babelio.

    « Les critiques littéraires reviennent !Osez 20 histoires de fellations »

  • Commentaires

    1
    Aurore0
    Mardi 20 Décembre 2011 à 12:02

    Je l'ai lu durant l'été mais la fin m'a laissée frustrée. 
    En effet c'est une bonne fiction, qui donne un avant goût de la bêtise humaine et de ce que l'on est prêt à faire pour amasser la gloire ou la fortune.
    Dans ce livre, l'on y découvre une population qui exalte et jubile devant "les marcheurs" prêts à tout instant à s'éffondrer sous les balles.
    Mais je n'ai pas été aussi passionnée par ce livre. Célullaire m'a d'avantage surprise et tenue en haleine. 

     

    2
    Mardi 20 Décembre 2011 à 12:22

    Bonjour,

    Oui, je trouve que le King semble aimer frustrer ces lecteurs à la fin de ses oeuvres...
    Comme tu le dis, les gens sont prêts à bien trop d'horreurs pour la grloire ou la fortune. Choses fort agréables mais pourtant pas des plus importantes ou nécessaires.

    La population de ce roman fait peur, il est vrai. Mais elle a d'effrayants airs de la notre. Cela renforce l'angoisse et l'orreur du roman, selon moi.

    Moi, ce roman m'a transporté et un peu chmaboulé lors de la lecture. Mais j'ai préféré l'ambiance de Cellulaire, tout comme toi. Cependant, dans Cellulaire, on peut plus facilement être sceptique et se dire que ça n'arrivera jamais.

    Par contre, la fin de Cellulaire, selon mes souvenirs, me semble bien plus frustrante.

    Tu seras probablement heureuse d'apprendre que j'ai une critique de Cellulaire et qu'elle sera publiée ce soir à 20h35. ;)
    Beaucou d'autres arrivent pour un total de 26 critiques à mon actif.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :