• Psychopathe

    On fait face à un criminel déconcertant.

    Psychopathe

    Psychopathe

    Editions : Folio
    Auteur : Keith Ablow
    Genre : Thriller
    Pages : 432
    Prix Moyen : 8 euros


    Nous voici embarqué dans une nouvelle enquête du docteur Clevenger. Mais nul besoin d'avoir lu la précédente car elles sont indépendantes les unes des l'autres.

    Nous suivrons donc Clevenger, psychiatre expert en criminologie, qui va se lancer sur les traces de Jonah, psychopathe tourmenté à l'esprit complexe. Mais Clevenger est psychiatre et si il se lance à la poursuite de Jonah, c'est sur demande du FBI, avec qui il va tenter de collaborer tant bien que mal.
    Jonah va leur donner du fil à retordre avec son esprit rotor. Pour compliquer les choses, Clevenger va avoir quelques soucis familiaux.


    En effet, Billy, l'adolescent qu'il a adopté, va lui causer des soucis de son côté et Clevenger aura du mal à gérer son temps entre être père et collaborer avec le FBI. Mais heureusement, Clevenger peut compter sur Anderson, son collègue et ami, pour lui venir en aide lorsqu'il le faut.

    C'est donc à un personnage très humain, qui connais les soucis des aléas de la vie comme nous tous, que nous aurons à faire.

    Jonah, lui, est un personnage très intriguant au passé assez flou mais assurément désagréable et traumatisant. Que penser de cet homme qui est sociable et guérit des gens la journée pour ensuite en tuer la nuit ? Un personnage qui met en confiance ses victimes et les amènes à se confier, se libérer l'esprit, et qui, dans la minute qui suit, leur hôte la vie en s'excusant à leur oreille...

    Pour ce qui est des personnages et de leurs vécu, des flash-backs nous permette de (re)découvrir leurs liens et leurs passé. Ils sont plaisants et plausibles, on s'y attache assez vite et partageons parfois leurs tracas...

    Pour ce qui est de l'écrit, c'est facile à lire et ça se lit vite. C'est le premier ouvrage de l'auteur que je lis mais il a su m'accrocher à l'histoire du début à la fin sans me lasser.

    Je n'ai pas trouvé qu'il y avait de longueur dans le scénario, ce qui n'est pas coutume. Les mots choisis ne sont pas complexes. La plume n'a pas la lourdeur que l'on peut retrouver dans d'autres thriller noir, ce qui est un bon point, je trouve. Le scénario ne nous surprend pas constamment mais le tout est bien tourné et on est tout de même parfois surpris.

    En conclusion, j'ai pris du plaisir à le lire et l'ai lu vite par rapport à mes habitudes. Il est bien écrit et ne connais pas vraiment de longueurs, ce qui fait plaisir.


    Bien que je n'aie pas encore lu beaucoup de thriller, il me semble très bon et je le conseille.


    Vous pouvez retrouver cette critique sur Babelio.

    « Rage (David Moody)Les chroniques de Spiderwick »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:08

    Your blog is  really interesting!!

    2
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 19:36

    Tanks you :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :